Accompagnement personnalisé

L’accompagnement personnalisé dans les classes préparant au baccalauréat professionnel

Pourquoi un accompagnement personnalisé ?

L’accompagnement personnalisé fait l’hypothèse qu’à côté de modalités collectives d’enseignement (cours, travaux en groupes à effectif réduit…) les élèves ont besoin d’une aide personnalisée (les besoins repérés ne sont pas identiques pour tous) et/ou individualisée (les élèves ont besoin de moments où ils peuvent travailler individuellement avec un enseignant).

Cet accompagnement personnalisé et/ou individualisé répond à différents objectifs :

  • Offrir une mise à niveau pour enseigner des points qui n’auraient pas été traités ou assimilés, en particulier en matière de savoirs fondamentaux. Par exemple, pour des élèves issus de classes de CAP, travail de la maîtrise de la langue (lecture, expression écrite).
  • Anticiper les difficultés en préparant le travail de façon à permettre la réussite chez certains élèves. Par exemple, préparation de la lecture d’un texte qui sera étudié par la suite.
  • Offrir une aide méthodologique. Par exemple, l’apprentissage de la prise de notes, l’entraînement à des recherches documentaires ou à l’élaboration d’exercices complexes (synthèse, argumentation écrite…).
  • Aborder des contenus spécifiques pour des élèves ou un groupe d’élèves. Par exemple, module d’approfondissement en mathématiques pour ceux qui souhaitent poursuivre leur formation en STS.
  • Entraîner les élèves aux examens, aux concours.
  • Informer les élèves sur les métiers et les formations, notamment pour les élèves qui souhaitent une réorientation ou une poursuite d’études.

Sans exclure l’élaboration de modalités de travail nouvelles, on pourra s’appuyer sur des dispositifs qui ont déjà fait leur preuve dans la voie professionnelle :

  • L’enseignement en modules, où l’on regroupe des élèves d’une classe ou de classes différentes (alignées sur une tranche horaire) dont les besoins ont été identifiés précisément.
    Ce dispositif facilite l’aide méthodologique mais aussi la différenciation pédagogique en offrant à des groupes d’élèves dont les projets sont différents (poursuite d’étude ou insertion professionnelle) des contenus différents.
  • L’aide individualisée, qui permet de répondre individuellement aux besoins d’un tout petit groupe. Ce dispositif facilite la mise à niveau dans les savoirs fondamentaux ou l’anticipation des difficultés.
  • Le tutorat, qui permet d’engager un élève dans un processus de projet. C’est le moyen pour l’élève de se préparer efficacement, à côté d’un adulte, à un concours ou au passage en 1ère STS.

Comment organiser l’accompagnement personnalisé ?

L’identification des besoins exige l’usage de différents outils et modalités : évaluations diagnostiques, entretiens avec l’élève dans le but d’expliciter le projet ou de faire émerger les difficultés,

L’identification des besoins doit permettre à l’équipe pédagogique de déterminer les moyens à mettre en œuvre pour assurer une réponse adaptée (contenus, durée, modalités, évaluation…).
Si chaque élève a droit à un accompagnement personnalisé, les dispositifs d’accompagnement personnalisé s’adressent à chacun selon ses besoins.

Les heures attribuées pour la mise en œuvre des dispositifs d’accompagnement personnalisé peuvent être distribuées régulièrement sur les trois années. Mais il est possible de les grouper sur des périodes de l’année scolaire ou du cycle, selon les objectifs du projet. Par exemple, en début d’année (ou de cycle), pour faciliter l’insertion d’élèves issus de CAP ; ou en fin de cycle, pour favoriser l’orientation dans l’enseignement supérieur ou la préparation à l’examen. On peut aussi cumuler ces heures pour élaborer, dans le cadre du projet d’établissement, des actions communes à plusieurs divisions.

Qui intervient dans l’accompagnement personnalisé ?

L’accompagnement personnalisé peut être assuré par tous les enseignants. Il peut être complété par des dispositifs d’accompagnement scolaire conduits par d’autres personnels (assistants pédagogiques, surveillants, membres d’associations, professionnels, assistantes sociales, conseillers d’orientation psychologues…). Quand ces deux types d’accompagnement coexistent dans un même établissement, il convient de veiller à ce qu’ils soient complémentaires.
Tous les enseignants peuvent participer à l’accompagnement personnalisé des élèves : c’est le projet pédagogique et l’évaluation des besoins des élèves qui déterminent le choix des intervenants. Certaines disciplines appartenant au domaine général (français